La matrice de zones de Devops

Share

zones de devops

Dans cet article nous allons introduire la matrice de zones de DevOps. Cette approche peut être introduite et cataloguées en quatre différentes zones. Cette répartition a pour but d’étendre le développement aux opérations et d’incorporer les opérations dans le développement.

La répartition de la matrice de zones de  DevOps

Patrick Debois suggère de diviser l’approche DevOps en quatre zones différentes et qui se chevauchent :

  • Zone 1 : Étendre le développement aux opérations. Dans cette section, le développement et les opérations collaborent sur tout ce qui concerne la livraison du projet jusqu’à sa mise en production.
  • Zone 2 : Étendre les opérations au développement. Cette section se focalise sur la collaboration du partage d’informations relatives au projet, des opérations au développement.
  • Zone 3 : Incorporer le développement dans les opérations. Cette section se concentre sur la participation du développement dans les éléments qui sont situé à l’origine en production. Ces éléments peuvent aussi être sous la responsabilité des opérations.
  • Zone 4 : Incorporer les opérations dans le développement. Cette section concerne la participation du département des opérations dans le processus de développement, d’une manière générale.

Ci-après un schéma illustrant le chevauchement de ces quatre zones.

zones devops

Pour renforcer les échanges de connaissance et une rapide rétroaction, chaque zone accentue les interactions dans les deux sens. Dans la pratique, les zones s’embrochent. Distinguer les zones peut aider à introduire DevOps aux organisations et dans les projets. L’ensemble des quatre zones couvre les trois points de vue de base : la métrique ou la mesure, le processus et la technique. Le point de vue procédural est le plus dominant dans cet article.

Le développement et les opérations utilisent souvent leurs propres processus internes et des solutions optimisées à petite échelle. L’approche de la matrice de zones de DevOps tient compte de ce constat. Le département du développement est souvent organisé dans le cadre d’un « projet » dont le but est de fournir du contenu (la portée) suivant une qualité définie, avec la main-d’œuvre disponible, dans un délai déterminé (selon les dates butoirs définies). Les projets et les activités de l’équipe des opérations doivent être alignés l’un avec l’autre.

Étendre le développement aux opérations

Cette zone comprend les actions d’interprétation d’un développement logiciel d’une manière généralisée. Cette approche se fait en appliquant plus tôt et le plus souvent des éléments adéquats en production comme faisant partie du processus de développement. Ce qui implique une collaboration continue et approfondie avec les opérations. Un cas typique de cette zone utilise les processus et les outils pour approvisionner l’infrastructure. Par exemple, l’outil Puppet approvisionne les environnements à partir des versions de code.

L’objectif de cette zone est :

  • D’obtenir rapidement une rétroaction à travers l’automatisation,
  • De réutiliser le code et les outils,
  • De fiabiliser les processus de livraison et d’approvisionnement.

L’infrastructure du code peut être gérée de la même façon que le code d’une application. Par exemple, il est possible d’insérer le code dans un contrôleur de version et d’appliquer une intégration continue dans le code, au-delà d’autres pratiques.

L’objectif de cette approche est d’éviter l’approvisionnement manuel des environnements. Avec DevOps, les environnements peuvent être approvisionnés automatiquement. Une autre application commune de l’extension de développement aux productions est d’élargir le processus de développement pour inclure également les opérations. Un exemple de ce mécanisme utilise Kanban pour capturer le travail du développement et des opérations.

Étendre les opérations aux développements

La seconde zone couvre les actions qui étendent les opérations au développement. Dans cette nouvelle configuration, c’est les opérations qui initient la convergence. Le développement n’a pas souvent une vision du comportement d’une application, une fois que l’application est déployé dans le système cible.

Un exemple de cas pratique de l’utilisation de cette zone est de fournir une surveillance et un fichier de journaux au développement. Les objectifs de cette zone est :

  • De partager des informations sur l’état en production,
  • De permettre au développement d’améliorer cet état,
  • De permettre au développement de suivre les incidents en production.

Intégrer le développement dans les opérations

Cette zone a pour finalité les actions qui imbriquent le développement dans les opérations. Elle modélise les processus à travers du développement et des opérations en incluant le développement (non seulement l’équipe mais aussi les activités et les objectifs) dans les opérations.

L’objectif primitif de l’équipe du développement est de livrer de nouvelles fonctionnalités. Si le développement néglige les exigences non fonctionnelles à cause de son objectif de départ, la solution entière sera sous qualifiée. Mettre en place des exigences non fonctionnelles (par exemple, la stabilité et la capacité) comme objectif de l’équipe du développement peut combler la lacune entre les deux équipes. Cette zone a pour but d’aligner les objectifs des deux équipes et de se motiver mutuellement.

Intégrer les opérations aux développements

Dans cette zone, l’équipe des opérations fait partie de l’équipe de développement. Les deux groupes travaillent de près ensemble pour fournir la meilleure solution possible. L’équipe des opérations consulte et donne un avis concernant la solution en développement. L’objectif est de permettre à l’équipe de développement de gagner une rétroaction rapide sur la faisabilité et de partager le plus tôt possible et le plus souvent les connaissances à toutes les équipes.

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Posted in Agilité d'entreprise and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *